Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/01/2012

Encore, la droite la plus bête du Monde ?

A l’évidence ! si HOLLANDE est le benêt qu’on nous dit, et que l’UMP n’arrive pas à comprendre son programme …. 

00:51 Publié dans Modernité | Lien permanent | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |

18/01/2012

Voulez-vous vraiment avoir accès à une information qui soit filtrée et conditionnée selon le bon vouloir d'un gouvernement ?

Journée de solidarité avec le mouvement de blackout mondial sur le Net lancé par les américains pour défendre la liberté sur le Net et lutter contre les lois SOPA et PIPA




INFORMATION sur les LOIS autorisant des censures arbitraires sur Internet

 

HADOPI qui explore toutes les pistes... Aussi bien celle du mouchard sur nos ordinateurs, que celle du filtrage des sites ou encore de l'analyse de packets.

LOPPSI qui permet de mettre dans une liste noire n'importe quel site sans intervention d'un juge. Aucun organisme ne peut contrôler cette liste, ce qui empêche les réclamations.

ARJEL qui permet déjà le blocage de certains sites.

SOPA et PIPA aux États-Unis, qui violent les principes de liberté d'expression et qui coupent les jambes de l'innovation. Ce qui est marrant avec SOPA, c'est que si ça passe, ça nous affectera tous puisque nous utilisons beaucoup de services basés aux États-Unis (hébergement, noms de domaine, DNS...etc). C'est pourquoi cette lutte contre SOPA est importante.

ACTA qui fait la part belle aux brevets et nous posera beaucoup de problèmes dans des domaines aussi variés que la liberté d'expression, la santé ou l'innovation

IPRED et un nouveau projet de filtrage européen qui sont des équivalences de SOPA et PIPA.


Le point commun de toutes ces lois , qu'elles soient déjà en place ou en cours de discussion, c'est tout simplement de permettre à des entreprises privées et des gouvernements de contrôler la liberté d'expression, l'innovation et de s'octroyer un droit à la censure sur à peu près tout et n'importe quoi.

Comment ? Et bien dans un premier temps, en espionnant les communications électroniques des internautes, mais aussi en permettant la censure de n'importe quel site sur des prétextes aussi bancals que la lutte contre la pédo-pornographie ou le téléchargement illégal.

Imaginez que demain, tous les sites doivent appliquer ces "normes". Alors, chacun devra s'auto-censurer car immanquablement des sociétés privées auront pu graissé la patte de politiciens pour que certains sujets ou logiciels ou techniques ou bidouilles soient censurables !

Ceci vaudra pour nous tous et pas seulement les gens qui produisent du contenu sur le Net : Entrepreneurs, webmasters, mais aussi les blogueurs, les journalistes, les activistes et même la Mamie du Cantal (Free) qui se fera peut être couper sa connexion internet parce qu'elle a raconté un truc sur Facebook qui est soumis à la censure gouvernementale.

On peut tout imaginer, puisque ces gens qui seront aux commandes du filtrage d'Internet n'auront pas de garde fou. Un tel pouvoir ne doit pas exister... jamais et pour personne. C'est comme cela qu'a été imaginé Internet à ses débuts et en faire un média contrôlé reviendrait à nous remettre devant la télévision ou le Minitel.

Les sites qui sont en blackout aujourd'hui contre SOPA, PIPA et toutes ces lois sont :

  • Google
  • Reddit
  • Facebook
  • Twitter
  • Wikipedia EN
  • Les sites des Anonymous
  • XDA developers
  • JcFrog
  • GOG
  • Boing Boing
  • Destructoid
  • Avast
  • Tucows
  • Mozilla
  • Mojang (Minecraft)
  • RageMaker
  • Twitpic
  • Identi.ca
  • Red 5 studios
  • Le réseau Cheezburger (I Can Haz Cheezburger, Fail blog, The Daily What, Know your meme...etc)

Liste non exhaustive !

LIENS pour s’informer :

Pourquoi le projet de loi américain SOPA nous menace-t-il tous ?

12 actions pour combattre et stopper SOPA

La Quadrature du net

21:09 Publié dans Modernité | Lien permanent | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |

15/01/2012

Brouillard verbal sur la campagne …

Sur Télérama : réflexions inspirées par la campagne présidentielle 2012; garanties ni caniveau ni bas niveau …

Extraits de Télérama “Journal à cent voix” des Présidentielles 2012 :
http://www.telerama.fr/tag/journal-a-cent-voix/

Télérama - Présidentielle J-100 : la campagne vue par Marie Desplechin

Bon alors, cette campagne, il paraît qu’elle a commencé, même pour ceux qui n’ont pas vraiment commencé, même pour ceux qui vont en sortir bientôt. On voit un type faire des simagrées autour de Jeanne d’Arc, un autre type faire des simagrées autour de Mitterrand, un tas de types faire des simagrées dans les usines qui ferment.

Ça ressemble à une suite de danses nuptiales désarticulées. Elles s’accompagnent d’un brouillard verbal récemment désigné comme « éléments de langage », sous-produit des argumentaires élaborés par des professionnels de la manipulation (yaourts, fringues, assurances, bagnoles, centrales nucléaires, médicaments, présidents de la République). Des sondages incessants infligent le rythme, des flèches qui montent et qui descendent, machin a pris des points, truc en a perdu, tu parles d’un suspens. On peut suivre comme on suit le sport à la télé. Qui entre en Ligue Un, qui en sort.

Et tout ça nappé dans la rhétorique épaisse des gars et des filles qui sont en course. Tous ces mots qui ne servent à rien, toutes ces fausses phrases. Il y a sûrement un tas de gens là-dedans qui valent beaucoup mieux que ce qu’ils sont amenés à dire. Revenez après l’élection, les amis, revenez quand vous pourrez parler, ça nous fera plaisir.

L'article complet sur http://www.telerama.fr/idees/presidentielle-j-100-la-campagne-vue-par-marie-desplechin,76907.php :

Présidentielle J-98 : la campagne vue par Mariette Darrigrand

[…]l’élu n’est pas censé incarner des abstractions mais représenter des individus bien vivants.

L’assemblée des citoyens désigne son président : littéralement celui qui, pra-sedere, s’assoit devant eux pour se faire leur ambassadeur. Depuis les cahiers de doléances jusqu’au suffrage universel, ce mécanisme ascensionnel – du bas vers le haut –, nourrit notre démocratie dite, précisément, représentative.

L’incarnation traduit un mouvement inverse. Un homme ou une femme incarnant des valeurs, c’est un être qui est relié au ciel et s’en fait le représentant. Tel l’Objet de la caverne platonicienne, il descend par moments dans le monde de l’ici-bas, se faire le reflet de l’Idée qui tout en haut brille comme une étoile.

Cette relation originelle – imaginée par un philosophe qui n’aimait guère la démocratie – a été parfaitement prolongée par notre histoire religieuse. Aujourd’hui, la France devenue post-chrétienne, reste tout de même persuadée – question d’habitus plus que de foi – que l’incarnation, c’est toujours un Verbe qui se fait Chair. Comme une âme tombant dans un corps, une catégorie abstraite (La Liberté, Le Changement, la Fracture sociale, la Rupture, l e Courage…) vient animer un personnage charismatique. Celui-ci alors, élu entre mille, déploie sa foi sur les écrans et amène à lui tous ces petits enfants attardés que sont les média-consommateurs.

Ce mécanisme narcissico-christique pointait déjà le nez à la fin de la campagne présidentielle de 2007 : les deux candidats finalistes, bras en croix et voix doucereuses, désireux, pour l’un, de ramener au bercail les brebis égarées du Front national ; pour l’autre, de créer une société de fraternité, ont martelé leur commune prière : Aimez-moi les uns les autres.

L'article complet sur http://www.telerama.fr/idees/presidentielle-j-98-la-campa... :

16:18 Publié dans Moeurs, Télérama | Lien permanent | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |

31/12/2011

Noel interdit

Johnny en 1973

C'est un Noël pour les enfants perdus
Pour tous ceux qui n'y ont jamais cru
C'est un Noël pour les chiens sans collier
Pour ce gosse de la rue que j'étais

01:15 Publié dans Chanson, Danse, Musique, Vidéo | Lien permanent | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |

13/12/2011

Éthique, l'affaire de tous les chercheurs

On aimerait bien que ce ne soit pas que l'affaire des chercheurs ....

L'article cité, pointe des questions d'éthique centrées sur les technologies de l'infomation. L'image ci-dessous en donne un bref résumé.

Comme on sait, la  médecine et la biologie soulèvent d'autres problèmes...

Dominer l'ensemble de ces questions d'éthique risque d'être  assez compliqué. On n'est pas prêt de mettre tout le monde d'accord, si on ne trouva pas u mécanisme de convergence des points de vue ? ! 

L’article complet ici

Ici le rapport du Comité d'Éthique du CNRS (décembre 2009)

ASTI

18:45 | Lien permanent | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |